Shwedagon Paya, le célèbre temple bouddhiste de Myanmar

Nov 06, 17 Shwedagon Paya, le célèbre temple bouddhiste de Myanmar

Lors de votre séjour à Myanmar, n’hésitez pas à découvrir la beauté du temple Shwedagon Paya, l’un des plus célèbres temples bouddhistes de la région. N’hésitez pas à profiter de l’authenticité de l’architecture ainsi que la particularité du paysage environnant pour jouir de votre séjour.

L’histoire du temple

La légende dit qu’il y a eu un temple sur la colline de Singuttara depuis 2600 ans, lorsque deux frères marchands, Tapussa et Ballika, ont rencontré le Bouddha. Il leur a donné huit de ses cheveux pour être ramenés au Myanmar, une terre gouvernée par le roi Okkalapa. Okkalapa enchâssa les cheveux dans un temple d’or, ainsi que les reliques de trois anciens bouddhas, qui étaient ensuite enfermés dans un temple d’argent. Confectionné par la suite en étain, en cuivre, en plomb puis en marbre et en fer plat.

Les archéologues suggèrent que le temple original a été construit par le peuple Mon entre le 6ème et le 10ème siècle. En commun avec de nombreux autres anciens zedi dans le Myanmar sujettes aux tremblements de terre, il a été reconstruit à plusieurs reprises. Au cours de la période Bagan de l’histoire du Myanmar, ce temple émergea des brumes de la légende pour devenir un temple réel.

Au 15ème siècle, la tradition de la dorure du stupa a commencé. La reine Shinsawbu, qui était responsable de beaucoup d’améliorations au stupa, a fourni ses propres richesses, qui ont été confectionnés en feuille d’or et utilisés pour couvrir la structure. Son beau-fils, Dhammazedi, avait fait mieux, offrant de l’or quatre fois égal à son propre poids et à celui de sa femme.

La colline sur laquelle se dresse le temple s’élève à 167 pieds au-dessus du niveau de la mer, et l’ensemble du complexe couvre 114 acres. Comme c’est souvent le cas dans les temples du Myanmar, quatre passages couverts s’approchent de la terrasse principale, chacun étant flanqué à son entrée d’une paire de chèvres de 30 pieds de haut, représentant les divinités demi-lion / demi-dragon. Si vous ne voulez pas gravir les marches, il y a des ascenseurs aux entrées sud, est et nord, tandis que le zaungdan occidental a des escaliers mécaniques.

Pour découvrir l’intérieur du temple, n’hésitez pas à réserver votre visite sur un site sur voyage myanmar. Cela vous facilitera l’organisation ainsi que la réservation de votre ticket pour la visite. Vous découvrirez les horaires ainsi que les plans pour simplifier votre visite.

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *