Mountain Wilderness : pour une approche de la montagne respectueuse de l’environnement et de l’Homme

Mai 27, 17 Mountain Wilderness : pour une approche de la montagne respectueuse de l’environnement et de l’Homme

Mountain Wilderness est une association nationale, reconnue d’utilité publique, qui propose une relation à la montagne basée sur le respect des hommes et de la nature. Ouverte à tous les amoureux de la montagne, indépendante des pressions financières, l’association défend une approche globale de la montagne dans laquelle « préservation du milieu naturel », « équité sociale » et « amélioration de l’économie » constituent le même défi. Son but est de lutter contre l’artificialisation croissante de la montagne afin de préserver des lieux de ressourcement pour l’Homme.

Vous avez dit wilderness ?

« Par wilderness, on entend cet environnement d’altitude, où tous ceux qui le désirent peuvent encore faire l’expérience d’une rencontre directe avec les grands espaces, et y éprouver en toute liberté la solitude, les silences, les rythmes, les dimensions, les lois naturelles et les dangers. »
Cette définition extraite des « Thèses de Biella » (1987) inspire toujours les actions de Mountain Wilderness depuis plus de 20 ans et partout dans le monde.

Mountain Wilderness, en action !

Les messages portés par Mountain Wilderness (MW pour les intimes) se concrétisent au travers de différentes grandes thématiques d’actions, chacune d’entre elles pilotée par un groupe de travail dans lequel les adhérents de l’association peuvent s’investir. Ces actions s’équilibrent entre contestations, revendications et propositions constructives.

Ainsi, MW lutte notamment contre l’extension des domaines skiables et le recours à la neige artificielle, tout en proposant parallèlement aux visiteurs des territoires de montagne de découvrir les cultures et patrimoines locaux, de goûter aux saveurs des différentes vallées, dans un esprit de relocalisation de l’économie au profit des populations montagnardes et non plus des industriels du tourisme.

Mountain Wilderness -à travers sa campagne « Silence ! »- agit pour que la loi interdisant l’usage de moteurs dans la nature soit appliquée et que les événementiels de promotion des loisirs motorisés ne perdurent pas. En contrepartie, l’association propose aux pratiquants d’activités de montagne d’adopter une approche douce, en utilisant des modes de transports alternatif à la voiture individuelle. Pour ce faire, MW a développé une vaste campagne de sensibilisation intitulée « Changer d’approche ». Cette campagne prend appui sur différents outils et actions tel qu’un portail internet mettant à disposition du public 13 000 itinéraires de montagne accessibles en transports en commun : www.changerdapproche.org. La campagne rayonne également à travers des brochures de sensibilisation mettant en avant un certain nombre de sorties montagne réalisable en mobilité douce ou encore via des films faisant le récit d’expériences positives de « la montagne autrement ».

D’autre part, Mountain Wilderness collabore très régulièrement avec de nombreux espaces protégés, parcs régionaux ou nationaux. En tête du podium de ces entraides arrivent les chantiers « Installations Obsolètes » visant à résorber certains points noirs paysagers constitués par des aménagements abandonnés en montagne. Chaque année l’association organise de vastes opérations grâce au soutien de plusieurs centaines de bénévoles.
Enfin, dans le but de soutenir et valoriser ses actions, MW s’attache à communiquer et à sensibiliser le public, notamment par le biais de différents outils (édition d’une revue trimestrielle et de documents de sensibilisation thématiques, gestion d’un site internet et d’une lettre d’information électronique, etc.) disponibles sur demande.

L’association est également initiatrice d’une grande campagne visant à interpeller la société civile : « L’Appel pour nos montagnes ». Cette campagne d’opinion à pour objectif de rassembler les acteurs de la montagne, les citoyens, les décideurs politiques pour construire ensemble une nouvelle vision de la relation entre l’Homme et les espaces montagnards. L’Appel pour nos montagnes vient s’inscrire dans le prolongement des Assises de l’alpinisme. A l’initiative de Mountain Wilderness, de la délégation française de la Commission Internationale pour la Protection des Alpes (CIPRA France) et de l’Association Nationale des Centres Et Foyers de ski de Fond et de montagne (ANCEF), une quarantaine de personnes se sont réunies en juin 2011 au refuge du Promontoire, au cœur du Parc national des Écrins, au pied de la reine Meije. Ensemble, ces associations se sont accordées autour d’un texte fondateur : « L’appel pour nos montagnes». Par la suite, plus de 130 personnalités de tous horizons se sont appropriées cet appel et l’ont porté auprès des citoyens, notamment par le biais d’un site Internet offrant la possibilité de « rejoindre le mouvement » (www.appelpournosmontagne.org). Ce projet a ouvert de nombreuses perspectives en devenant un catalyseur, le point de départ d’une réflexion portée par l’ensemble de la société.

Mountain wilderness rassemble aujourd’hui plus de 1300 adhérents, personnes physiques, mais aussi, depuis 2011, personnes morales.
En savoir plus : www.mountainwilderness.fr

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *