Santorin au-delà des clichés

Juin 19, 20 Santorin au-delà des clichés

Avec le déconfinement qui est annoncé, les Français vont vouloir profiter et les images de rêve des destinations exotiques redeviennent des possibilités. Mais pour ménager les risques sanitaires, beaucoup vont se reporter sur des destinations européennes. Et ça tombe bien, car la Grèce et les Cyclades sont des très belles destinations. Accessibles en une demi-journée d’avion depuis la capitale française, la Grèce cumule de nombreux avantages :

  • Une destination touristique majeure, mais qui aura peu de visiteurs cet été ;
  • Peu de cas de Covid-19 (moins de 200 décès) et une volonté politique d’en faire la destination touristique la plus sûre en matière de santé ;
  • En plus des avantages du pays : soleil, chaleur, mer…

Santorin, petit archipel des Cyclades est donc une possibilité pour les vacances de cet été. Ce que tout le monde connaît de Santorin ce sont les falaises à pic avec des chapelets de maisons blanches aux toits bleus accrochés au sommet des précipices à plusieurs centaines de mètres au-dessus des flots de la mer Égée.

Santorin c’est en effet ce « cliché », mais c’est aussi bien d’autres choses.

Falaises ou pas ?

Ainsi, seule la face Ouest de l’île dispose de falaises avec ses villages suspendus. Le Nord et surtout l’Est de l’île descendent en pente douce vers la mer. La vigne y est cultivée de même que certaines variétés de pois et de tomate qui sont suffisamment résistantes pour supporter les terres volcaniques locales. On y trouve aussi des stations balnéaires avec de longues plages de gravier noir sur plusieurs kilomètres.

Plus au Sud, on retrouve du relief au bord de la mer, mais aussi des plages difficiles d’accès et entourées de plus petites falaises.

Comme écrit plus haut, Santorin est aussi un archipel. Seules 2 îles sont habitées : Santorin, la plus importante (en forme de croissant) et Thirassia au Nord Ouest. Cette seconde île ressemble au Santorin d’il y a quelques dizaines d’années : épargnée du tourisme, elle est appréciée pour son calme et son authenticité. Pour plus d’information, visitez le site santorintourisme.com.

Santorin et son patrimoine

Santorin c’est aussi un patrimoine historique à découvrir. Il y a l’ancienne Thera située toute au sommet de Mesa Vouno à plus de 400m au-dessus de la mer. Il ne reste que des ruines antiques, mais la grimpette pour y accéder est largement récompensée par la vue.

Plus à l’Ouest dans la partie sud de l’île principale se trouve Akrotiri. Site archéologique majeur, c’est un peu le Pompéi local. L’endroit se visite, mais les trésors trouvés sur place sont surtout visibles dans les musées locaux : en plus des poteries, il y a de très belles fresques à voir.

Où dormir sur Santorin ?

Entre Fira et Oïa, les lieux qui ont la vue sur la caldeira, les prix sont les plus élevés. À cause de la géographie de l’île, tous les autres lieux ne disposent pas de cette vue… ni de ces prix. Le Nord, l’Est et le Sud de l’île sont donc des alternatives moins onéreuses.

Attention à deux points tout de même :

  • Di vous n’avez pas de moyen de locomotion, il faut choisir une localité desservie par les bus locaux (les bus sont en étoile autour de Fira).
  • Deuxième point de vigilance, l’aéroport est situé sur la face Est de l’île. Kamari et Monolithos étant dans l’axe de la piste, il peut y avoir du bruit…

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *