Les spécialités mauriciennes à découvrir

Mar 23, 20 Les spécialités mauriciennes à découvrir

La cuisine mauricienne est influencée par les cuisines africaine, française, chinoise et indienne. Ce mélange permet d’obtenir une cuisine créole généreuse et savoureuse. Profitez d’un séjour sur l’île Maurice pour découvrir des plats qui vous donneront l’eau à la bouche. Voici donc une sélection de spécialités créoles à goûter durant le voyage.

Le briani

Le briani ou biryani est un plat traditionnel mauricien d’origine musulmane. Il est composé de riz, de légumes et de viande, soit de bœuf soit de poulet ou encore de poisson mariné. Le tout est assaisonné puis cuit dans un grand chaudron appelé dègue. C’est un plat à consommer sans modération avec une salade de concombres et de carottes pendant vos vacances à Maurice.

Le mine frit

Originaire de la Chine, le mine frit est un plat très apprécié des Mauriciens et présent sur la carte de tous les snacks et restaurants de l’île. Sur la plage, vous pourrez même rencontrer des marchands de mines dans des stands. C’est un mets composé de nouilles chinoises sautées aux légumes avec des œufs, des crevettes et du poulet.

Le bol renversé

Le bol renversé est un autre plat d’origine chinoise et populaire à Maurice. À la base, ce plat est composé de riz et de divers légumes, mais selon les goûts il peut être agrémenté de crevettes, de poulet, de viande et même d’un œuf sur plat. Le tout est alors mis dans un bol avant d’être retourné dans l’assiette.

Le dholl puri

Aussi bien pour les touristes que les Mauriciens, le dholl puri est une création locale réputée pour être appréciée par tout le monde sur l’île. Les dholl puris sont des galettes souples à base de dholl et de farine qui sont garnis de différentes sauces ou carry. Ils sont ensuite enroulés avant d’être mangés. Vous en trouverez aux marchés, dans la rue et auprès des marchands ambulants à mobylette ou à vélo.

Le rougaille

Le rougaille est une recette traditionnelle très appréciée dans le quotidien des Mauriciens. Il se prépare avec des pommes d’amour, des oignons émincés, du gingembre pilé et des feuilles de caloupilé. Le rougaille peut être consommé en accompagnement avec du riz blanc ou avec d’autres plats comme le farata ou le dholl puri. Il existe aussi toute sorte de rougailles notamment le rougaille au poisson salé, le rougaille aux saucisses, le rougaille de poulet, le rougaille de viande et bien d’autres.

Le bouillon halim

Le bouillon halim est un mets fortement ancré dans la culture mauricienne et il se prépare à base de blé, de viande de bœuf ou de mouton, de lentilles et d’épices. C’est un plat particulièrement conseillé après une soirée arrosée ou en période d’hiver.

Le roti chaud

Le roti chaud est le snack favori des Mauriciens que vous trouverez dans tous les coins de rue, auprès des marchands ambulants à moto, dans les boutiques ou les échoppes. C’est un snack à la forme de galette indienne à base de farine avec du curry aux gros pois que vous pouvez consommer avec un rougaille, des achards, des chutneys ou encore du piment.

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *