Vacances en Guadeloupe : 3 lieux tout simplement immanquables

La Guadeloupe est une charmante île au sein de l’archipel des Antilles qui constitue une intéressante destination pour des vacances inoubliables. Elle est composée de deux parties distinctes : la Grande-Terre et la Basse-Terre, qui sont notamment séparées par un bras de mer du nom de « la Rivière Salée ». La Guadeloupe abrite par ailleurs des curiosités qui sont de magnifiques sujets de découverte. Au cours d’un voyage au sein de ce territoire français d’outre-mer, voici quelques endroits incontournables qui sont à visiter sans hésitation.

Le volcan de La Soufrière

Culminant à environ 1 467 mètres d’altitude, le volcan de La Soufrière est considéré comme étant la montagne emblématique de la Guadeloupe. Il est tout bonnement inconcevable de la rater lors d’un voyage sur la célèbre île des Antilles. C’est en fait le point culminant de la Guadeloupe. Le volcan est notamment scellé par une calotte de lave durcie qui l’empêche d’entrer en éruption. Toutefois, La Soufrière reste active comme en témoignent les fumerolles qui s’échappent de son sommet.

Par ailleurs, des sources chaudes, éparpillées un peu partout aux alentours, sont la preuve de cette continuelle activité du volcan. On distingue entre autres les sources de Matouba, de Bains-Jaunes et aussi de Bouillante. Enfin, les vacanciers qui passent un séjour en Guadeloupe sont invités à réaliser l’ascension du volcan de La Soufrière en passant par des sentiers balisés, aménagés à cet effet. Le parcours est à priori sans danger. Il est tout de même recommandé aux randonneurs de bien s’équiper.

Le parc archéologique des Roches Gravées

La commune des Trois-Rivières de la Guadeloupe propose aux voyageurs venus découvrir l’île d’en connaître davantage sur la civilisation amérindienne qui a précédé l’arrivée de Christophe Colomb. Il est effectivement possible d’observer certains vestiges laissés par les Indiens Arawaks au sein de la commune. On peut trouver ces traces dans le parc archéologique des Roches Gravées. Ce sont des œuvres qui datent d’il y a plus de 1 500 ans.

En général, il est possible d’observer pas moins de 200 dessins sur les rochers du parc. Quant à leur finalité, personne ne peut encore avancer une théorie à ce sujet. Pour finir, le circuit du parc archéologique est souvent complété par la découverte du Vieux-Fort qui se situe non loin de là. La construction marque par ailleurs l’extrémité méridionale de la Guadeloupe. C’est d’ailleurs un point de vue de choix sur la mer des Caraïbes.

La pointe de la Grande-Vigie

Pour visiter l’un des sites naturels les plus spectaculaires de la Guadeloupe, prenez la direction du nord. Dans cette partie de l’île, on peut constater quelques particularités au niveau du climat, qui fait la singularité du coin. Les visiteurs remarqueront en effet une mer plus agitée, des vents plus forts et aussi une plus grande sécheresse de l’air, par rapport au reste de l’île.

C’est dans ce cadre sauvage et non moins authentique que les vacanciers visiteront la Pointe de la Grande-Vigie de la Guadeloupe. Le site marque la limite septentrionale de l’île. La Pointe de la Grande-Vigie est un plateau avec peu de végétation et comprenant des falaises d’une hauteur de 80 mètres. Ces merveilles géologiques semblent s’enfoncer dans l’Atlantique.

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *