Voyage au Qatar : guide pratique

Avr 25, 19 Voyage au Qatar : guide pratique

Le Qatar ne figure pas souvent dans la liste des destinations à visiter des voyageurs. Pourtant, ce pays devrait être une destination à envisager que ce soit pour un voyage d’aventure ou pour un séjour farniente. Cette presqu’île a en effet bien des atouts pour séduire. Au-delà des hôtels de luxe qui promettent déjà un séjour mémorable, le Qatar cache sur son littoral des plages de rêve. Ses vastes déserts constituent aussi un véritable terrain de jeu pour les aventuriers dans l’âme. Si cette aventure vous tente, voici quelques points importants à prendre en compte avant de vous y lancer.

Les formalités d’entrée sur le territoire qatarien

Les formalités d’entrée au Qatar sont plutôt simples. Certains voyageurs n’auront pas besoin de demander un visa pour entrer dans le pays. Seul le passeport est nécessaire. Ce document doit tout de même être valide au moins 6 mois après la date de départ du Qatar.

Pour les ressortissants de 33 pays, dont la France, le visa sera remis à leur arrivée à l’aéroport de Doha, au moment de leur passage au service de l’immigration. La durée du séjour autorisé par ce visa peut varier. Pour tout séjour de plus de 4 semaines, une visite médicale sera obligatoire. À noter que depuis 2017, le visa pour le Qatar est totalement gratuit pour les ressortissants de ces 33 pays.

Voyage au Qatar : quelle est la meilleure période pour y aller ?

Le Qatar bénéficie d’un climat de type désertique caractérisé par des étés longs et chauds et des hivers plutôt doux. L’été, c’est-à-dire de mai à octobre, n’est pas une bonne saison pour voyager au Qatar. Il fait très chaud un peu partout dans le pays. Les températures peuvent atteindre jusqu’à 40 °C, voire plus.

La période la plus agréable pour visiter le pays est l’hiver, et particulièrement d’octobre à mars. Les températures sont plus douces, oscillant entre 10 et 20 °C. Toutefois, si vous partez de décembre à janvier, il y a des risques de pluies occasionnelles. Au printemps, vous pouvez aussi être confronté à de grosses averses, ce qui rend parfois les routes dangereuses. Ce n’est donc pas non plus une bonne période si vous voulez vous aventurer dans le désert.

Comment se déplacer sur place ?

Le réseau de transport au Qatar est en pleine croissance et en plein développement. Le pays a investi quelques milliards de dollars dans les infrastructures de transport, non seulement pour améliorer le déplacement dans le pays, mais surtout pour accueillir la coupe du monde de 2022.

La location de voiture

La location de voiture reste une des meilleures options pour se déplacer au Qatar, que ce soit à Doha ou dans la zone désertique de Ras Abrouq. Le pays compte de nombreuses sociétés de location de voitures, notamment à l’aéroport international Hamad. Il est possible de conduire au Qatar avec un permis de conduire national ou international en cours de validité. Si vous vous déplacez en ville uniquement, sachez qu’il est possible de louer une limousine avec chauffeur. Les limousines peuvent être louées à l’heure ou à la journée.

Le taxi et/ou le bus

La plupart des voyageurs choisissent les taxis pour se déplacer au Qatar. C’est le moyen de déplacement le plus populaire à Doha. Il offre beaucoup plus de confort comparé au bus. De plus, les taxis sont disponibles un peu partout à un prix raisonnable. Les chauffeurs facturent le trajet par nombre de kilomètres : 1,20 QAR/km. Il est aussi possible de se déplacer en Bus à Doha et dans le reste du pays. Au Qatar, les bus sont modernes, propres et climatisés. Les tarifs varient selon la distance parcourue. C’est le transport le plus économique. Les trajets peuvent être payés par Karwa smart card.

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *