Bien débuter en plongée sous-marine

Nov 21, 16 Bien débuter en plongée sous-marine

La plongée sous-marine est un magnifique sport aquatique. Il consiste à rester sous l’eau et permet de découvrir tout en voyageant le monde sous-marin ou le « monde du silence » : les espèces qui y vivent, l’harmonie qui y règne et les fonds marins paradisiaques. Pour vous qui êtes débutants, voici quelques règles à respecter.

 

Intégrer un centre de plongée

Ce qui est primordial dans une activité de plongée, c’est de se faire accompagner par un centre de plongée.

Non seulement il veillera à votre sécurité, mais connaît également les meilleurs sites et organise les meilleures plongées pour vous. Cependant, tachez de vous mettre sur vos gardes et de pratiquer vos cours dans des endroits uniquement recommandés pour cela. Les cours sont indispensables pour vous conscientiser et vous prévenir des risques élémentaires probables en plongée. Ils vous aident aussi à mieux connaître les marées, les courants, la faune et la flore des fonds marins, ou les caractéristiques de chaque région. La plongée, c’est un beau sport nautique pour vous ressourcer en milieu aquatique.

Intégrer un centre vous rassurera de votre sécurité une fois sous l’eau. Vous serez encadré par un moniteur professionnel et certifié. En cas d’accidents, il connaît les conditions locales et les gestes à effectuer. Toutefois, les débutants doivent prendre des cours en snorkelling et non de profondeur. Le snorkelling consiste à rester à proximité de la surface de l’eau.

Une bonne santé avant toute plongée

Si la plongée est pratiquée dans un environnement approprié (eau chaude, spot sans difficulté), il ne devra y avoir aucune difficulté. Toutefois, des règles de santé s’imposent.

C’est un sport accessible à tout public de plus de 8 ans. Les enfants amateurs de ce sport doivent se contenter d’une seule plongée par jour. Pour les femmes enceintes, il est strictement déconseillé. Si vous êtes malade, tachez également de prendre en compte qu’il y a des maladies qui ne sont pas compatibles avec cette activité. Les personnes prenant des médicaments sédatifs, somnifères et antalgiques majeurs et à problèmes cardiaques sont sérieusement « incompatibles » avec la plongée.

Sur ce, quel que soit votre état de santé ou votre maladie, il est préférable de consulter un médecin avant toute plongée. Il pourra vous indiquer si votre état est compatible ou non avec cette activité. Sinon, il vous signalera du temps qu’il vous faut pour votre traitement avant de vous mettre à la nage. Pour cela, un certificat médical récent de non-contre-indication est vraiment utile à présenter aux gardiens des mers. Ce dossier vous sera également utile lors du baptême de Plongée, et ce, même si vous êtes en parfaites conditions physiques.

 

Se familiariser avec le milieu aquatique

Avant toute séance pratique, il vous faut vous familiariser tranquillement avec le milieu aquatique. Étant donné que c’est un monde nouveau que vous allez explorer, il vous sera certainement nécessaire de s’y habituer.

Pour ce faire, nagez, regardez sous l’eau, apprenez les différents espaces qui y sont et apprenez également à respecter l’environnement de calme et de tranquillité que vous venez de visiter pour réduire les appréhensions. Vous devez prendre conscience du milieu aquatique pour mieux vous mettre à l’aise.

Cela doit s’effectuer avant votre baptême de plongée. Concernant le baptême de plongée, en général, il durera près de 20mn et vous allez plonger à environ 5 mètres. L’essentiel, c’est que vous aimez ce sport avant de le pratiquer. C’est votre motivation et vos envies de plongée qui doivent primer et non la pression de votre entourage (famille, parents, ami, mari/femme).

 

Des équipements adaptés

L’équipement pour la plongée sous-marine, c’est une combinaison un masque, et des bouteilles. Pour le snorkelling, il suffit juste d’une paire de palmes, d’un tuba et d’un masque.

Pour ce qui est de la combinaison, il est important de le mettre, car il remplit une double fonction. Non seulement c’est une meilleure isolation thermique, car vous pouvez être victime d’un refroidissement en plongée même dans une eau très chaude ; et un moyen très adapté de vous protéger contre la faune, la flore ou les formations acérées comme les récifs de corail. Optez toujours pour des équipements qui vous mettent à l’aise.

Quant à votre masque, il devra également être adapté à votre visage. Ne serrez pas trop la sangle. Pour vous éviter toute formation de buée, n’hésitez pas à cracher sur la vitre intérieure. Étalez votre salive, et rincez après. C’est vraiment efficace !

Les bouteilles, pour leur part, doivent se placer sur votre dos. Elles ne doivent en aucun cas modifier votre façon de respirer. Au contraire, respirez normalement, sans jamais chercher à économiser l’air, car il vous suffira pendant toute votre plongée. Votre moniteur vous en assurera.

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *