Séjour en Croatie : 2 musées qui méritent absolument le détour

Fév 01, 19 Séjour en Croatie : 2 musées qui méritent absolument le détour

La Croatie, cette contrée située en Europe de l’Est, est une destination qui abrite quelques-unes des plus belles îles et plages du globe. Cependant, c’est plutôt son riche patrimoine culturel qui fait sa renommée à l’international. Voilà pourquoi tout séjour en Croatie passe par des découvertes culturelles, notamment la visite de ses musées. Si vous pensez y aller prochainement, voici 2 musées que vous ne devez manquer en aucun cas.

Le musée Mimara pour découvrir une riche collection de faux

Pourquoi voir des faux, alors qu’on n’arrive même pas à contempler les vrais ? Voilà probablement la question dont se pose un bon nombre d’entre vous. Oui, d’un côté, vous avez raison, mais d’un autre côté, cela vous permet de distinguer l’authentique des contrefaçons. Alors, n’hésitez pas à vous rendre au musée Mimara lors de votre séjour en Croatie.

Il est situé dans la ville de Zagreb, sur la place Roosevelt, dans un ancien lycée. Le bâtiment a été construit au 19e siècle. L’architecture est si fascinante qu’elle mérite que l’on s’y attarde un peu avant de se lancer à l’exploration des œuvres d’art. À propos, le musée Mimara en abrite pas moins de 3700, mais juste un peu plus de la moitié est exposée de façon permanente.

Les objets d’art sont variés, mais aussi de différentes époques, allant de la préhistoire au 20e siècle. Toutefois, ils sont à 95 % des imitations selon Thomas Hoving, un historien d’art croate. D’après lui, elles auraient été élaborées par Ante et Wiltrud Topić Mimara ainsi que leurs artisans.

Le musée archéologique de Split pour un meilleur aperçu de l’histoire de la Croatie

De Zagreb, mettez le cap vers le sud pour arriver à Split, la ville qui abrite le célèbre musée archéologique de Split. Localisé sur Zrinsko Frankopanska 25, le site a été fondé en 1820. Il s’agit donc du plus ancien musée croate qui a vu passé plusieurs directeurs. Le premier était le Dr Franz Lanza, qui est à la fois un grand archéologue et un médecin. Et celui qui a occupé le poste de directeur à longue échéance était Don Frane Bulić.

Le musée archéologique de Split a également connu un déménagement. D’abord, il a été accueilli dans un bâtiment qui se situe à côté des murs Est du palais de Dioclétien avant d’être installé dans son édifice actuel. Celui-ci, à titre informatif, a été bâti entre 1912 et 1914.

Véritable sanctuaire archéologique, le musée archéologique de Split abrite environ 150 000 artefacts et monuments archéologiques. À cela s’ajoute une collection d’objets archéologiques croates de différentes périodes. Allant de l’antiquité à l’époque contemporaine en passant par la période de la colonisation grecque de l’Adriatique, tout y est. Sa visite est donc une belle occasion de retracer l’histoire de la Croatie.

Par ailleurs, le musée dispose d’un centre de recherches archéologiques. Les recherches actuelles s’effectuent notamment sur les sites de Solin et d’Issi. D’où la possibilité de voir dans le musée les objets provenant de ces sites.

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *